1. Contexte et justification

Le numérique a conquis l’ensemble des différents secteurs de l’activité humaine avec un tel impact, qu’il remet en cause les approches et les réflexions classiques à mener pour apporter les meilleures solutions aux différents problèmes de développement dessociétés en général, de l’Afrique en particulier. Ainsi, les politiques et stratégies nationales, les mécanismes de gestion et de fonctionnement des différents secteurs d’activités subissentde profondes mutations. Il importe donc de s’emparer de cette puissance d’innovation et de créativité que constitue le numérique pour transformer nos sociétés, à commencer par le secteur de l’éducation. C’est cette conviction profonde qui anime le Président Adrien HOUNGBEDJI, en créant la Fondation Adrien HOUNGBEDJI pour le numérique et la jeunesse (FAHNJ), dont la première activité est un projet de Vacances numériques pour la jeunesse (#innoverenvacances), un concours d’innovation numérique et de développement d’applications dont le thème 2017 concernera les applications éducatives.

 

Conformément à la Déclaration du Sommet de la Francophonie de Montreux (2010) en faveur de la rénovation de l’action francophone dans le domaine du numérique, pour une meilleure intégration des pays du Sud dans l’économie numérique mondiale et à la Stratégie de la Francophonie numériqueadoptée au Sommet de Kinshasa en 2012, l’Organisation internationale de la Francophonie apportera un appui à la Fondation Adrien HOUNGBEDJI pour le numérique et la jeunesse (FAHNJ), pour la réalisation de ce projet, en s’appuyant sur l’expérience de sa Direction de la Francophonie et numérique (DFEN) et de son Bureau Régional pour l’Afrique de l’Ouest (BRAO).

 

  1. Objectifs

A l’initiative de la FAHNJ et avec le soutien technique de l’OIF, le projet Vacances numériques consiste en l’organisation d’un innovathon, un marathon de l’innovation au cours duquel des jeunes innovateurs travaillent sans interruption pendant deux jours et généralement lors d’un week-end pendant lequel des équipes réalisent un objectif commun de tester une idée et de produire un prototype d’application en quelques heures (principe du prototypage rapide).

Ainsi, ce projet vise à :

– occuper sainement la jeunesse béninoise pendant la période des vacances par l’organisation d’une compétition d’applications numériques ;

– accroître les capacités de production de contenus et d’applications numériques innovants ;

– renforcer les capacités entrepreneuriales des jeunes professionnels du numérique ;

– promouvoir les projets des lauréats par un dispositif d’accompagnement approprié.

 

  1. Modalités de mise en œuvre

Le concours #innoverenvacances se déroulera du 1erau 27 août 2017, en deux grandes phases : une phase d’inscription en ligne et de présélection et une phase finale de hackathon ou innovathon (marathon de création), avec prestation devant un jury et remise de prix.

 

 

 

 

3.1. Public concerné

Le concours est réservé aux jeunes de 15 à 35 ans, passionnés du numérique (développeurs, designers, administrateurs systèmes, etc.) résidents au Bénin et réunis en équipes-projets de 3 à 5 personnes.

Les candidatures féminines sont encouragées et bénéficieront d’une attention particulière.

 

3.2. Dépôt et sélection des candidatures

Un appel à candidature sera lancé pour présélectionner les candidats participants aux épreuves. Ainsi, les postulants pourront s’inscrire en ligne sur le site de la Fondation (www.fondationhoungbedji.org, en cours de construction et qui sera remis à la Fondation avant le lancement du Concours), en remplissant un formulaire de dépôt de candidature en ligne, dont le lien sera communiqué dès ouverture de l’appel, le 1er août 2017.

L’équipe technique du concours organisera par la suite des entretiens avec les candidats présélectionnés, afin d’identifier les équipes finalistes qui participeront au concours.

 

3.3. Agenda prévisionnel

– mardi 1er août 2017 : lancement du concours en ligne

– samedi 05 août 2017 : cérémonie de présentation de la Fondation Adrien Houngbedji pour le numérique et la jeunesse (FAHNJ) et de lancement officiel du concours #innoversenvacances ;

– phase d’inscription des équipes en ligne

– réunion de l’équipe technique OIF/FAHNJ

– entretiens de pré-selection des équipes et publication des résultats

– sessions de préparation au concours : formation sur les scripts et les kits informatiques mis à la disposition des candidats, organisation des équipes, finalisation des choix des thématiques de travail, attribution de mentors/experts aux équipes.

– les vendredi 25 et samedi 26 août seront deux journées d’Innovathon ininterrompues, dont une nuit de travail qui sera également rythmée par des pauses ; le concours s’achève le dimanche 27 août à midi.

– le dimanche 27 août à partir de 18h : les équipes présenteront leurs projets devant un jury qui délibèrera, avant de décerner les cinq prix gagnants lors de la cérémonie de clôture du concours, suivi d’une soirée de gala de la Fondation.

 

 

3.4. Les dotations du concours 

Les prix attribués à l’issue de la compétition comprennent :

– 1er prix : 2.000.000 F CFA + Trophée spécial du Président Houngbédji

-2è prix : 1.000.000 F CFA + Trophée du Président Houngbédji

-3è prix : 500.000 F CFA (Prix spécial Francophonie : jeunes filles dans le numérique)

– 4è prix : 200.000 F CFA (coup de cœur du jury : critères à préciser)

– 5è prix : 100.000 F CFA (Prix de la plus jeune équipe ou du plus jeune compétiteur)

 

En sus, l’OIF proposera aux équipes lauréates un accompagnement et un suivi des équipes projet, pendant un an, pour l’amélioration  et la valorisation des solutions applications primées, au sein de l’espace francophone.

 

3.5. Le budget du concours

 

Les montants des prix mentionnés ci-dessus sont proposés à titre indicatif et estimatif. Le financement du concours est laissé à l’appréciation et la discrétion du Président de la FAHNJ. A cet effet, le Secrétariat général de la Fondation, pourraitproposer un budget d’organisation logistique.

Pour cette première édition, l’appui de l’OIF consiste en un appui conceptuel (termes de référence), technique (appui à l’inscription et au suivi des candidats) et de renforcement des capacités (accompagnement de la Fondation, des organisateurs et des lauréats).