Adrien HOUNGBEDJI est un homme d’Etat béninois.
Né le 05 mars 1942 à Aplahoué (Bénin), il est Docteur d’État en droit de la Faculté de Droit de Paris (1967).
Diplômé de l’École Nationale Française de la Magistrature, il exerce brièvement en qualité de Procureur de la République près le Tribunal de Cotonou. Il s’inscrit dès 1968 au barreau de Cotonou où il dirige un important cabinet d’avocats.

En mars 1975, il est condamné à mort par un tribunal révolutionnaire pour avoir pris la defense d’un opposant au régime du Parti de la Révolution Populaire du Bénin (PRPB) dirigé par le Général Mathieu Kérékou. Il s’évade de prison quelques temps après et s’exile en France, puis au Gabon où il exerce de nouveau sa profession.

Rentré au Bénin en 1990 à l’occasion de la Conférence nationale dont il est l’un des promoteurs, il s’engage  dans l’action politique, crée un parti, le Parti du Renouveau démocratique (PRD) considéré depuis lors comme un des principaux animateurs de la vie politique nationale.

Elu deputé, il devient Président de l’Assemblée Nationale en juin 1991.

En 1996, il est nommé Premier ministre, chargé de la coordination de l’action gouvernementale et des relations avec les institutions, porte-parole du gouvernement, par le Président Mathieu Kérékou devenu un Chef d’Etat démocratiquement élu.

Il est réelu Président de l’Assemblée Nationale en 1999, poste qu’il occupe jusqu’en 2003.
En 2015, il est élu pour la troisième fois, Président de l’Assemblée Nationale.
Au cours de ses deux précédents mandats de Président de l’institution parlementaire, il a été élu successivement Président de l’Association Internationale des Parlements de Langue Française (AIPLF) et Co-Président de l’Assemblée Parlementaire Afrique-Caraïbes-Pacifique-Union Européenne (ACP–UE).

Adrien HOUNGBEDJI est;

  • Grand-Croix de l’Ordre national du Bénin,
  • Commandeur de la Légion d’Honneur Française,
  • Grand-Croix de l’Ordre de la Pléiade,
  • Médaille d’Or du Forum de Crans Montana.

Il est aussi membre de l’Académie des Sciences d’Outre-Mer.

En octobre 2005, il est l’auteur d’un ouvrage intitulé “Il n’y a de richesse que d’hommes publié aux éditions de l’Archipel.
(Deux autres ouvrages sont en préparation).

Passionné des nouvelles technologies de l’information et de la communication et de leur impact sur la société, il crée en août 2017, avec sa fille Brigitte, la Fondation Adrien Houngbédji pour le Numérique et la Jeunesse (FAHNJ) dans l’espoir de contribuer à faire de son pays autrefois quartier latin, “le Quartier Numérique” de l’Afrique.